Pare brise automobile

pare brise

De nombreuses automobiles fabriquées avant 1975 environ ont un pare-brise en feuilles de vinyle – le vinyle était le matériau de prédilection pour les pare-brises à l’époque.

Au milieu des années 70, le vinyle a été remplacé par le nitrile de polyester. Sous le vinyle, il y avait une couche de caoutchouc au dioxyde de carbone.

Avant le milieu des années soixante-dix, le caoutchouc était encore utilisé dans la majorité des véhicules de tourisme. C’était encore du vinyle au standard Jaguar.

Au moment où le nitrile de polyester a cessé d’être le matériau standard des voitures de tourisme, le plastique est devenu une alternative. Il était toujours moins cher que le caoutchouc et plus facile à appliquer. Peu après, un laminé de polycarbonate durci a été introduit dans le processus de fabrication des pare-brise.

Jusqu’à une date récente (fin des années 80), le pare-brise était constitué de verre appliqué sur de l’acier au carbone ou de l’aluminium “sans peinture”, puis de tôle.

Depuis le milieu des années 1990, tous les véhicules de tourisme sont correctement équipés de pare-brise en verre rigide, fixe et conçu pour ne pas se fissurer, s’écailler ou se casser. Le pare-brise fait partie intégrante de l’habitacle et est traité comme un élément du système de retenue de sécurité dans l’habitacle.

Les composants de base d’un pare-brise comprennent une membrane de pare-brise, un lave-glace, un pare-brise et un système de freinage autobloquant.

L’ensemble du système de pare-brise est conçu pour assurer une protection complète des occupants du véhicule en déviant les routes dangereuses et autres dangers pendant l’utilisation du véhicule. La position exacte du pare-brise est essentielle pour la sécurité du véhicule. Dans certains véhicules, le pare-brise est décalé vers l’arrière afin que la résistance longitudinale de la structure latérale des occupants ne soit pas soumise à une contrainte appréciable.

Lorsque le pare-brise est mal conçu, les occupants du véhicule sont contraints de quitter leur espace individuel. Ils développent progressivement une douleur intense et une débilité de la colonne vertébrale et du bassin. Quiconque a déjà ressenti la pression inégale sur le dos lors d’un accident de Pontiac sait que c’est exactement l’effet que cela produit.

Les pare-brise des voitures sont généralement conçus en combinant plusieurs éléments : le pare-brise lui-même, le lave-glace et le pare-brise. Ces composants sont normalement fabriqués par la même entreprise. La vitre avant de la voiture ou du camion est généralement recouverte d’un verre trempé afin de fournir au propriétaire de la voiture une barrière de protection hermétique. Les pare-brise et les lave-glaces sont également fabriqués par les mêmes ouvriers qualifiés car ils constituent un élément crucial de l’intégrité structurelle de l’habitacle. Chaque pare-brise est fabriqué à partir d’un assemblage de plusieurs couches de protection inscrites dans de l’acier chromé, du plastique ou du verre.

Fabrication du pare brise

Au cours de la fabrication, un pare-brise est formé de deux à cinq pièces identiques qui sont soudées ensemble pour produire un bouclier unique et flexible qui remplit immédiatement les espaces microscopiques entre les différents composants. Pour un pare brise d’origine cliquez ici

Lorsqu’un pare-brise d’automobile est endommagé ou éjecté de son siège, la force du gaz et de l’air froid peut rapprocher la tête de l’occupant. Dans certains cas, l’impact du métal et du verre a un tel effet de rupture qu’ils se brisent et que le verre pleut autour de l’occupant. Cela est particulièrement dangereux si le verre atteint le visage de l’occupant et s’il n’est pas correctement retenu.

L’occupant peut être projeté contre le pare-brise, face à l’autoroute ou même à l’arrière de la voiture. Souvent, le pare-brise brisé est racheté par hasard et on constate qu’il est exactement identique et qu’il a la même taille et la même forme qu’au moment où il s’est détaché de l’ensemble.

Une pièce maitresse

Les pare-brise d’automobile sont généralement produits avec autant de précision et de pièces identiques que des êtres humains marchant debout sur un trottoir. En effet, le pare-brise est une structure complexe composée de plusieurs éléments et comporte de nombreux joints de traction et de flexion. Par conséquent, si l’une de ces articulations est pliée ou déformée à la suite d’un accident, le pare-brise tout entier peut se plier.

Dans un certain nombre de cas, un pare-brise d’automobile se brisera à cause d’une chose aussi banale que le fait d’être garé trop près du pare-brise. Le simple fait de mettre une voiture en marche arrière et de reculer avec la voiture garée trop près du pare-brise peut déformer le pare-brise et le faire se briser.

Une fois que le pare-brise de la voiture se brise, toutes les pièces doivent être enlevées sauf le pare-brise. Le simple vent peut provoquer l’apparition de petites fissures sur le verre et, si elles sont laissées sans surveillance, ces fissures peuvent se transformer en fissures plus importantes qui peuvent entraîner la rupture de tout le pare-brise.

Le remplacement du pare-brise est un procédé utilisé par de nombreux propriétaires de voitures de nos jours. La plupart des nouveaux véhicules sont équipés d’un pare-brise d’origine qui est aussi bon que celui d’origine, mais qui peut être réparé lorsqu’il disparaît sans être réparé. Lorsque le pare-brise d’origine est réparé, il est facile de se procurer un pare-brise de remplacement.

Le pare-brise de tous les véhicules comprend de nombreux éléments différents et le pare-brise est composé de plastique, d’acier et de chrome. Ces composants

 

Laisser un commentaire